Faut-il avoir des enfants ? Si oui, à quoi sert une mère ? Caroline Gillet a choisi de poser cette question à huit femmes de Loches, une petite ville en Indre-et-Loire. Le film dresse leurs portraits de mères jeunes et moins jeunes, en couples ou séparées, hétéros ou homos dans une enquête personnelle et picaresque. Depuis toujours, la maternité est un espace essentiel de la lutte des droits des femmes. Autrefois celles-ci revendiquaient le droit de ne pas avoir d’enfants, aujourd’hui celui d’en avoir quand on est en couple avec une femme, ou qu’on est une femme seule. Le droit aussi plus simplement, pour les couples hétérosexuels, de se répartir comme bon leur semble, les rôles maternels et paternels.

« Il y a 2-3 ans, mes amies ont commencé à avoir des enfants. Certaines en couple hétérosexuels, certaines célibataires, d’autres en couple homo comme moi. Je ne ressentais pour ma part, malgré mes 34 ans, pas d’envie particulière de maternité, mais je me suis dit que j’avais la chance d’appartenir à une génération pour laquelle ces projets multiples étaient finalement possibles. Et puis, ma vieille amie parisienne, Claire, est allée accoucher dans la petite ville de Loches, en région Centre. Elle a été surprise de comprendre qu’elle ne faisait rien comme sa mère, et plus surprise encore, de découvrir qu’elle faisait certaines choses exactement comme elle. Elle a été surprise de découvrir autour, des femmes jeunes et moins jeunes qui cherchaient à réinventer la maternité. A la penser autrement. J’ai eu envie de raconter ces découvertes. De raconter la maternité en 2019, à travers le prisme des campagnes, repenser un sujet vieux comme le monde, en partant d’un unique lieu et en creusant jusqu’à comprendre, ce qu’est cette place de la mère, vraiment, en France aujourd’hui. » Caroline Gillet

 

ANNÉE : 2018
AUTEUR : Caroline Gillet
RÉALISATION : Caroline Gillet et Yoan de Montgrand
PRODUCTION : narrative et France 3 Centre Val de Loire
Collection # Nouvelles Familles
BUDGET : 100 000 euros