Drame chorégraphique dans la ville, en 24 heures, grandeur nature et en temps réel dans la ville. 24 heures en épisodes, fragmentées en rendez-vous publics et intimes pour vivre la ville autrement, dans un état d’urgence poétique.

JOURNAL d’un SEUL JOUR entrecroise les destins de 3 personnages, arpente les pages d’un journal intime, parcourt la géographie et le temps de la ville. Hier, aujourd’hui, à minuit, en plein midi, JOURNAL d’un SEUL JOUR se danse, s’écrit, s’écoute, se partage en réseau et en direct par la présence et la contribution de chacun. 5 heures de spectacle, 8 épisodes chorégraphiques sur 11 lieux dans la ville, 9 séquences vidéos, soit 22 minutes, 1 site internet et 1 application smartphone.