Le mouvement #metoo a mis en lumière l’ampleur des viols encore laissés dans l’ombre. Les témoignages ont déferlé sur les réseaux sociaux. Et après ? Bien que le viol soit un crime, aujourd’hui encore, moins de 1% des viols sont condamnés aux assises en[...]"> Le mouvement #metoo a mis en lumière l’ampleur des viols encore laissés dans l’ombre. Les témoignages ont déferlé sur les réseaux sociaux. Et après ? Bien que le viol soit un crime, aujourd’hui encore, moins de 1% des viols sont condamnés aux assises en[...]" /> Le mouvement #metoo a mis en lumière l’ampleur des viols encore laissés dans l’ombre. Les témoignages ont déferlé sur les réseaux sociaux. Et après ? Bien que le viol soit un crime, aujourd’hui encore, moins de 1% des viols sont condamnés aux assises en[...]" />

Le mouvement #metoo a mis en lumière l’ampleur des viols encore laissés dans l’ombre. Les témoignages ont déferlé sur les réseaux sociaux. Et après ? Bien que le viol soit un crime, aujourd’hui encore, moins de 1% des viols sont condamnés aux assises en France. L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales estime entre 67 000 et 181 000 le nombre de viols par an. En 2018, le ministère de l’Intérieur a enregistré 18 800 dépôts de plaintes. La Justice elle, a condamné 1 269 viols en 2018. Souvent, les victimes de viol sont encouragées à porter plainte, mais connaissent-elles les enjeux et les fonctionnements de la justice ? Que se passe-t-il quand on a 20 ans en 2021, et qu’on porte plainte pour viol ?

En immersion auprès de l’avocate Aline Lebret, et de Farouz Benharkat, une substitute du procureur récemment nommée au Tribunal judiciaire de Caen, JUSTICE ! retrace le parcours des affaires de violences sexuelles, depuis le moment où le mot viol est posé sur des actes, jusqu’au procès. En contrepoint, la série suit les chemins d’Anna, Éliot et Jessica, trois jeunes adultes qui ont subi des violences sexuelles et cherchent à obtenir justice.