A travers une série documentaire autobiographique, Raphaël Stora, réalisateur et ancien danseur, tente de retracer l’histoire de la danse urbaine parisienne des années 2000. Entre battles et festivals, répétitions et représentations, parkings et centres commerciaux, Raphael nous entraine dans un récit sous forme d’hommage intime, documenté par plus de 15 années d’archives inédites et personnelles.